Adapter Savasana


Hello !


J'ai décidé de lancer une nouvelle catégorie de post :


l'adaptation des postures.


Si tu as l'habitude de suivre les séances sur ma chaîne youtube, tu sais que je donne pas mal d'indications.


Mais, pour te faciliter la vie (et parce que je ne peux pas tout réexpliquer à chaque vidéo) j'ai décidé de consacrer des articles courts aux adaptations possibles pour les différentes postures.


Comme ça tu pourras y revenir plus facilement qu'en essayant de retrouver la bonne vidéo sur ma chaîne YouTube.


Et mon tout premier post concerne savasana.


Présentation de la posture :


Savasana (prononcée Chat va sana), se traduit en français par la posture du cadavre (ou de l'homme mort).


C'est une posture qui n'est, à priori, pas très difficile à pratiquer .


On se positionne allongé sur le dos

les bras et les jambes relâchés.





On a vu pire, c'est certain...

Cela dit, c'est une posture de détente, voire d'abandon qui, pratiquée en fin de cours permet d’intégrer tous les bienfaits de la pratique corporelle.


Or l'expérience m'a appris qu'il est possible que Savasana soit extrêmement inconfortable.


Certaines personnes ont donc besoin d'adaptations !


Adapter savasana


Pour les cervicales :


Pour les personnes dont les cervicales sont sensibles ou dont les épaules sont particulièrement enroulées vers l'avant (dos voûté), il est impossible d'avoir la tête posée au sol sans créer de tensions dans le cou et la nuque.

Il est donc nécessaire de mettre un support sous la tête pour que les cervicales soient allongées et détendues.



Savasana avec un coussin sous la tête

Alors clairement on ne voit pas le coussin sous ma tête (merci les cheveux...) mais on voit que l’angle de ma tête est différent.

D’ailleurs ce n’est pas bon hein! J’ai calé pour la photo mais clairement je n’ai pas besoin de support.


Pour le bas du dos:


Pour les personnes dont le bas dos est sensible il est nécessaire de surélever les jambes pour permettre au bas du dos de s'allonger et de se relâcher.


Pour ça on utilise soit un bolster soit (le top !) un baleineau (photo suivante) !

Le baleineau c'est trop agréable! même quand tu n'as pas de problème de dos. Tous mes élèves qui l'ont essayé l'ont adopté.


Après, c'est plus rare d'en avoir un chez soi et c'est un investissement financier plus important que le bolster (mais c'est un accessoire magiiiiiique - je t'en reparlerai peut-être un jour).


...


Et voilà! je t'ai présenté les adaptations que j’utilise le plus pendant mes cours. J'espère que cet article t'as apporté des réponses!

Partages le si tu penses connaître des gens qui en ont besoin.

Si tu à une question, ou une expérience différente que tu veux partager laisse un commentaire sous cet article.


On se retrouve bientôt pour un prochain article!


Bye


Julie




PS: Aller plus loin


Les inconforts que j'ai abordés dans cet article sont très largement dûs au fait que les muscles de la chaîne musculaires de l'arrière du corps soient trop raides (raccourcis et tendus). Les adaptations sont nécéssaire tant que les douleurs sont présentes, mais un pratique adaptée visant à détendre et allonger les muscles de l'arrière du corps (et les psoas) va vraiment t'aider sur le long terme à juste... te sentir bien!


Mon programme en ligne 30 jours pour toucher ses orteils peut t'aider à aller en ce sens. Conçu pour allonger les ischios-jambiers il te permet de détendre tout l'arrière du corps et de gagner en confort dans ton corps et sur ton tapis!

Créé pour les débutants il te convient même si tu n'est pas souple et que tu débute le yoga!

Clique ici pour en savoir plus!


Pour retrouver le témoignage des testeuses du programme c'est par là!


Bye!