Comment rester positif en temps de crise ?

Mis à jour : 28 déc. 2020

Hello!


Aujourd'hui c'est Sarah (ma soeur) du blog multipassionnes-epanouis qui nous partage un article.

En cette période troublée (foireuse) elle nous partage un article pour nous aider à rester positif e temps de crise!

Bonne lecture!



Il ne vous aura pas échappé que nous vivons actuellement avec le Covid une crise sanitaire sans précédent.


Mais reconnaissons qu’au cours de notre vie nous pouvons régulièrement vivre des « crises » : perdre son emploi, mort d’un proche, maladie grave, séparation, etc…


Comment vous sentez-vous dans ce cas-là ?


Triste ?

Pas bien ?

En colère ?


Complètement flippé ?


Est-ce que vous sentez même que vous pouvez vous enfoncer dans une spirale négative ? Ce qui fait qu’en plus de la crise en question, vos émotions vous submergent complètement et que vous n’êtes même plus capable de réfléchir bien. D’avancer. De vous occuper de ce qui est important pour vous.

C’est la panique à bord et le négatif s’installe de plus en plus dans votre vie.


Ça en devient carrément un cercle vicieux et vous ne savez plus comment vous en sortir.

Le problème dans tous ça, c’est qu’on se met alors à agir en réaction par rapport à l’extérieur et qu’on ne prend plus nos décisions à partir de nous. A partir de ce qui est vraiment important pour nous.

Et ça, c’est franchement pas chouette.


Parce que quand vous agissez en réaction vous n’êtes plus en train de créer la vie que vous voulez vraiment. Celle qui vous fait kiffer.


Vous n’êtes plus présents pour vous, pour vos proches, pour vos enfants.

Bah non, là vous êtes juste en train d’essayer de garder la tête hors de l’eau et ne pas vous laisser submerger par les émotions et le négatif.


Vous vous contenter de survivre.


Et c’est pas ça qu’on veut vous et moi, pas vrai ? 😉


Du coup, je vais vous partager dans cet article ce que moi je mets en place en situation de crise pour revenir rapidement dans le positif. Pour ne pas laisser mes émotions décider de ma vie. Pour pourvoir rapidement revenir à moi et continuer de construire ma vie idéale, même si les conditions extérieures peuvent avoir changer.

Ça vous dit ?

Eh bien, c’est parti !






Stop avec les illusions ridicules !!


Je vais commencer tout de suite avec ça parce que je trouve que nous avons tous des croyances qui nous maintiennent inconsciemment en énergie basse et dans le négatif.

Du coup, plus on va les voir, plus vite on reviendra dans le positif.

Et c’est pour moi la vraie première étape à faire !


1. On a le droit d’être pas bien !


Ca m’a fait sourire quand Julie m’a demandée d’écrire un article sur ce sujet. Parce que j’ai justement écrit un article coup de gueule il y a quelques temps sur mon blog sur le fait que je n’aimais pas du tout l’injonction du développement personnel à être « positif » tout le temps.

Alors je vais vous dire ici exactement ce que j’y ai écrit :


On n’est pas obligé d’aller tout le temps bien !

Vous n’êtes pas obligés d’être tout le temps positif !


Je trouve ça absolument ridicule que la première chose à laquelle moi j’ai pu penser quand j’ai appris la mort de mon père c’est : « bon, quel est le cadeau qu’il y a derrière ? ».

Quand j’ai appris que le gouvernement voulait obliger l’instruction à l’école (oui, je fais l’instruction en famille moi), avoir le réflexe de me dire « aller, ne sois pas en colère, ça sert à rien, penses à ce que tu veux »


La vérité, c’est que putain, on a le droit d’être en colère !


D’avoir peur !

D’être paniqué !

D’être complètement flippé !


Vous avez le droit d’être négatif quand vous apprenez une mauvaise nouvelle.

Merde alors !!


Essayer de se répéter une phrase positive dans ces cas-là, avant même d’avoir vécu son émotion, c’est exactement comme mettre du parfum sur de la merde ! Vous camouflez momentanément l’odeur mais concrètement la merde est toujours là.


Donc mon premier conseil c’est d’arrêter de toujours vouloir être positif.

On est des êtres humains, on a des émotions, on est en vie. La vie c’est mouvant et changeant, c’est normal, tout évolue.


C’est donc juste normal de vivre des moments plus durs que d’autres. De vivre des crises.

C’est normal et ça ne va pas s’arrêter là. On va en vivre d’autres.

Donc entraînez-vous à être bienveillants envers vous-mêmes.

Et dites vous que vous avez totalement le droit d’être pas bien.

Autorisez-vous à être pas bien. Et à vivre votre émotion.


Vous verrez, ça parait très con, mais on se sent déjà beaucoup mieux quand on se répète « j’ai le droit d’être pas bien et d’avoir peur » (par exemple) plutôt que de se dire « tout va bien dans ma vie, cette situation m’apporte/va m’apporter quelque chose de génial ».

Je ne sais pas si vous sentez dès maintenant la différence. Moi perso, je me sens beaucoup plus libre et légère avec la première phrase qu’avec la deuxième.


Parce qu’avec la deuxième on ne reconnait pas ce qu’on est en train de vivre dans l’instant.


Donc, je vous le répète une dernière fois pour être sûre que ça rentre :


Vous avez le droit d’être pas bien. Et même d’être négatif.ve !!!


Et si vous voulez aller un peu plus loin, vous pouvez aller mon article complet sur ce sujet en cliquant ici.


Accueillir ses émotions :


Ce qui découle de cela, c’est que ça va nous aider à accueillir vraiment notre émotion.

La colère, la peur et/ou la tristesse qui est là. Ou un mélange de plusieurs d’ailleurs.

Parce que ce qui fait qu’on reste si longtemps dans le négatif c’est en parti le fait que nous refusons de vivre cette émotion. Nous voulons la maintenir loin de nous. Parce qu’on n’a pas l’habitude tout simplement.


Alors que vivre cette(ces) émotion(s) c’est vraiment le meilleur moyen d’évacuer la « merde » dont je vous ai parlé juste au-dessus.


L’émotion elle restera là jusqu’à ce qu’elle soit accueillie et écoutée. En attendant elle se cristallise dans notre corps et nous pompe de l’énergie.

Donc le seul vrai moyen de revenir dans le positif en temps de crise c’est d’accueillir notre émotion.


Point.

C’est tout.


Je ne vais pas en parler plus ici mais je vous conseille très fortement d’aller voir les 2 vidéos que j’ai tournées sur le sujet, justement après 2 grosses « crises » dans ma vie – je vous y explique comment j’ai accueilli mes émotions suite à ces 2 énormes évènements, et ce que ça m’a apportée :


- Après la mort de mon papa

- Quand j’ai appris que le président avait annoncé qu’il voulait supprimer l’instruction en famille


2. « Rester dans le positif » ?


Voici la deuxième illusion très conne que j’ai identifiée et qu’il vaut mieux dégommer le plus rapidement possible pour aller mieux.


C’est juste quasi impossible, inhumain d’être toujours heureux et positif.

Comme je vous l’ai déjà dit plus haut la vie est en mouvement permanent et nous aussi, donc croire que l’on pourra un jour vivre toujours avec le sourire c’est vraiment ridicule !


Plus vite vous sortirez de cette croyance débile et mieux vous irez bien dans votre vie.


Parce que, qu’est-ce qu’il se passe quand on croit qu’on peut rester positif sans arrêt ?


Quand on n’y arrive pas (ce qui arrive régulièrement, on est d’accord), on se sent vraiment nul !

Et ça rajoute une dose de négatif et d’émotionnel sur un évènement qui en génère déjà bien assez en lui-même.


Pourquoi se rajouter une charge supplémentaire ? ça ne sert à rien, à part nous maintenir dans le cercle vicieux du négatif.

Donc je vous invite à reconnaître que oui, vous allez sûrement vivre d’autres crises dans votre vie. C’est normal.


Et c’est normal d’être touché par elles. Nous sommes des êtres humains, pas des robots !

Le but à recherche n’est donc pas de rester sans arrêt dans le positif.


Le but c’est de s’entraîner à revenir le plus rapidement possible dans le positif.

Peut-être que la première fois vous mettrez 2 semaines pour y revenir. Ok. La prochaine fois entraînez-vous à mettre seulement 10 jours. Puis 1 semaine. 2 jours. Etc.


Sachant que bien évidemment chaque évènement, chaque crise n’est pas impactant de la même manière donc c’est aussi normal qu’on mette des temps différents de digestion.


Soyons plus doux et bienveillants envers nous-mêmes !


Vous verrez, ça change la vie 😊

Voilà, si déjà vous lâchez cette croyance, que vous vous autorisez à être « pas bien » et que vous vous entraîner à accueillir vos émotions : BINGO !

Vous aller voir, le négatif ne restera plus si longtemps que ça dans votre vie 😃👍






Trucs et astuces en plus pour revenir dans le positif et le bien-être



Tout ceci étant dit, je ne vous souhaite pas pour autant de vous complaire dans le négatif.


Oui, bien sûr qu’on a le droit d’être pas bien, que c’est normal d’avoir des émotions « négatives » face à certaines situations et c’est hyper important de les accueillir et de les vivre.


Maintenant, ce n’est pas une raison pour y rester des jours, des semaines, des mois.

La grande majorité du temps, si vous accueillez pleinement votre émotion et votre état, vous allez naturellement revenir dans le positif et repartir gaiment dans votre vie.


Mais parfois on a besoin d’un peu d’aide.


Posez des actions concrètes vers l’extérieur peut nous aider à aller de l’avant.


Et parfois aussi, accueillir son émotion en une fois peut être compliqué. (Quand c’est vraiment une grosse crise)


Dans ces cas, ça peut être bien de mettre en place quelques trucs en plus pour nous soutenir, nous aider à aller mieux et revenir dans le positif.


Voici une liste (non exhaustive) des actions majoritaires que je peux mettre en place :


Couper les sources extérieures négatives


Ça c’est une périphrase (??) sympa pour vous dire d’arrêter de regarder la télévision et/ou les réseaux sociaux.


Pour le cas de la crise du covid je me suis tenue informée (via uniquement une chaine Youtube qui résumait l’actu en 10 minutes chaque jour) pendant tout le premier confinement. Puis j’ai senti que ça me plombait et j’ai totalement arrêté. Je me suis sentie directement bien mieux !


Et, pour info, ça ne m’a pas du tout empêché d’être au courant des principales décisions prises (oui, j’ai bien été au courant du deuxième confinement, etc… 😆😂). Mais ça m’a évité de me mettre une petite couche de stress tous les jours… Et là, forcément, bonne chance pour revenir dans le positif 😕

J’ai aussi arrêté Facebook pendant un moment quand le président a annoncé qu’il voulait rendre obligatoire l’instruction à l’école (moi je fais l’instruction en famille pour info donc cette annonce m’a franchement fait l’impression que le ciel me tombait sur la tête).


Je voulais me tenir informé de ce qui se passait mais la réalité c’est que je me prenais en pleine figure toutes les angoisses des autres, leurs partages déprimants ,… et j’ai décidé d’arrêter quelques temps (1 semaine max, hein). Eh bien, rien qu’en faisant ça je me suis sentie beauuuuuucoup mieux !


Donc je vous conseille fortement de tester.

Ça ne veut pas dire de jeter votre télé par la fenêtre. Mais juste tester de ne pas regarder les informations pendant 1 semaine par exemple. Et observer comment vous vous sentez.


Tenir un cahier de gratitudes


Pour sortir du négatif, l’un des trucs chouettes c’est de regarder tout ce qui va bien dans notre vie.

Parce que concrètement oui il y a ce truc qui ne va pas. Mais globalement le reste de notre vie va bien.

Le négatif et le positif sont toujours équilibrés.


Le problème c’est que nous avons été habitués à regarder principalement le négatif.


L’objectif de cet exercice est donc de rééquilibrer notre perception et d’apprendre à regarder aussi le positif.


La proposition est de tenir un cahier de gratitude, dans lequel vous écrirez tous les soirs vos 3 gratitudes de la journée.


Prenez le temps de les retrouver (au début on n’a pas l’habitude donc c’est un peu long mais à force, vous verrez, vous aller avoir le problème inverse : vous n’arriverez plus à vous limiter à 3 ! 😉😂).

Puis de les écrire.


Et de les ressentir dans votre corps. De ressentir la gratitude.


Et ça peut être des choses toutes simples et habituelles comme : avoir l’eau courante ou l’électricité. On est habitués mais c’est franchement une chance qu’on a, et c’est bien de le voir.


Rencontrer des gens


Ça peut paraître évident mais je trouve bien de le redire : quand on ne va pas bien, sortir et aller voir des gens ça fait du bien !


Ou, en temps de confinement (😉) discuter via Whatsapp, Facebook ou n’importe quel autre service.


Je parle plutôt de vos proches là, mais pourquoi pas des inconnus, si ça vous parle.

Ne restez pas tout seul dans votre coin. Ça fait du bien d’être en relation. On a besoin d’ailleurs d’être en relation.


Vous pouvez soit carrément dire à l’autre que vous n’allez pas bien et que vous avez besoin d’écoute et de soutien. Ou juste profitez-en pour oublier un peu vos problèmes et profitez du plaisir d’être ensemble pour recharger vos batteries, penser à autre chose et augmenter votre énergie.


Une autre version de ça :


Vous pouvez aussi suivre des personnes qui vous inspire sur Facebook (ou autre).

Moi c’est pour ça que je n’ai pas arrêté longtemps Facebook (et encore seulement certains groupes). Parce que je suis amie avec pleins de personnes qui m’inspirent et qui font des supers posts inspirants et soutenants. Des posts orientés vers leurs vies, vers leurs challenges et surtout leurs réussites. Et pas du tout vers le covid ou la crise actuelle.


Du coup ça me fait juste énormément de bien de lire régulièrement leurs publications !

Parce que je me sens reliée, parce que je sens que d’autres personnes pensent comme moi et ont les mêmes valeurs et préoccupations que moi. Et parce que du coup ça m’aide à continuer à aller de l’avant.


Je sais que ça peut être très compliqué pour beaucoup d’être en relation comme ça, surtout avec des personnes qui nous inspirent et nous soutiennent.


(Bon, je ne l’ai pas dit mais évidemment, en période de crise évitez au maximum les personnes négatives ! Cela va de soi. Parce que là vous allez obtenir l’effet inverse)

J’ai moi-même été longtemps timide et solitaire donc je sais ce que c’est la difficulté d’aller vers les autres. La bonne nouvelle c’est que si j’ai réussi, vous pouvez aussi 😊. Et je vous donne des conseils pour y parvenir dans cet article : vrac d’idées pour se créer un réseau de personnes géniales !


Faire une activité physique


J’ai un peu l’impression de vous donner tous les conseils qu’on voit partout 😅 et en même temps… c’est parce que j’ai testé et ça marche !

Faire une activité physique ou corporelle permet de revenir à la simplicité de nos sensations corporelles.


Observez : si vous vous sentez mal, c’est principalement à cause de vos pensées. A cause de ce que vous vous racontez sur la situation.

En faisant une activité corporelle vous revenez dans votre corps et êtes beaucoup moins dans vos pensées et dans vos histoires.


Donc ça aide vraiment à aller beaucoup mieux !

En plus ça fait circuler l’énergie bloquée dans le corps, donc double effet génial !

A vous juste de choisir quelle activité vous préférez : ça peut être plutôt doux comme du yoga (et encore 😅😂) ou plus intense comme de la course à pied.

On vit quand même une époque où il existe des tonnes d’activités physiques différentes, vous allez sûrement en trouver une qui vous fait kiffer 😉


(Moi j’en ai testé plusieurs et je suis toujours en recherche 😊)


Faire ce qui vous fait plaisir


Là, ça peut paraître vraiment con comme conseil 😅 mais je suis hyper sérieuse.

Combien de fois vous vous forcez à faire des trucs parce que « il faut bien les faire quand même » ?


Et combien de fois vous vous autorisez à faire ce qui vous fait kiffer ?


« Je vais quand même pas faire de la peinture là tout de suite, y a la vaisselle qui attend. Et puis j’ai tout ça à faire. Et puis, … ça sert à rien, j’ai mieux à faire » …


Je vous invite à tester : quand on fait ce qui nous fait vraiment plaisir on gagne en énergie !

Ça nous aide donc vraiment à aller mieux et revoir le côté positif de la vie.


A nous relancer dans les projets qui nous font vraiment envie.


Ça nous aide à avancer dans notre vie, tout simplement.

Autorisez-vous, 1 fois par semaine par exemple, à faire un truc que vous avez envie de faire… pour aucune autre raison que celle de vous faire plaisir et de kiffer. 😃


Et observez comment vous vous sentez après : ça va mieux ? 😉


Ça permet de sortir de ses problèmes pendant un moment et de remettre un espace concret de positif dans notre vie.


Et ça change vraiment notre énergie interne !


Par exemple moi j’aime mettre de la musique et danser dessus comme je veux (y compris pendant que je fais la vaisselle : ça rend l’activité beaucoup plus fun !) ; regarder des vidéos drôles sur Youtube ; faire de la pâtisserie ; faire des chasses au trésor avec les enfants ; aller à la piscine (quand c’est possible bien sûr 😅) ; etc…





Conclusion


Voilà ! Comme d’hab (vous ne le savez pas mais je vous le dis 😉😂) j’ai du mal à faire court mais c’est vrai que j’aime être la plus complète possible pour vous aider au mieux.

Du coup je vous fais un petit récapitulatif rapide de tout ce que je vous ai partagé ici pour vous aider à revenir rapidement dans le positif en temps de crise (ça marche aussi dans la vie de tous les jours hein 😉) :


* Sortir des illusions par rapport au positif et au négatif


-Vous avez le droit de ne pas être bien !

- Accueillez vos émotions : vous avez le droit de ressentir ça !

- Arrêter de vouloir rester dans le positif : apprenez plutôt à revenir dans le positif le plus rapidement possible


* Trucs et astuces (en plus) pour revenir dans le positif


- Evitez les infos à la télé, à la radio, sur les réseaux sociaux

-Tenez un cahier de gratitude : tous les soirs notez vos 3 moments de gratitudes de la journée

- Rencontrer des gens (directement ou en ligne) et/ou suivez des personnes qui vous inspirent et vous soutiennent

- Bougez ! Faites une activité physique

- Faites ce qui vous fait plaisir – entraînez-vous à faire des activités qui n’ont aucun autre rôle que celui de vous faire kiffer 😍


Et voilà !

Dites-moi dans les commentaires ce qui vous parle le plus dans tout ce que je vous ai partagé et quel est LE truc que vous allez mettre en place en premier dans votre vie !

Comment vous vivez cette crise sanitaire actuelle vous ?

J’ai hâte de vous lire 😃

Et si vous voulez plus de conseils de ce style, et surtout des conseils et techniques pour vraiment construire votre vie sur mesure – et aussi apprendre à vous aimer tels que vous êtes, vous pouvez me retrouver sur mon blog Multipassionnés Epanouis.

20 vues0 commentaire

Les Salles : 

À Sérent :

Lieu dit : La ville Hervieux 

À Saint Servant

Salle Communale,

Mairie de Saint Servant

2020, Julie Leblanc.  Tous droits réservés